Tournage à Londres au début de novembre 2017

Le 31 octobre 2017, je pars enfin pour Londres, en route pour donner une formation à l'Université Senghor à Alexandrie. J'en profiterai alors pour tourner mon 16e clip pour Amnistie internationale, éliminant ainsi presque tout frais de déplacement. Vous pouvez lire ou relire l'article que j'avais mis en ligne en 2016, alors que j'expliquais que je souhaitais réaliser ce message qui raconte l'événement déclencheur qui a mené Peter Benenson à créer Amnesty International en 1961.


Ne trouvant personne pour interpréter le rôle de l'avocat londonien, alors âgé de 40 ans, j'ai décidé de le faire moi-même... Aussi, pour lui ressembler, j'ai demandé à Nancy, ma coiffeuse du Studio Zone Coiffure, de me faire une première coupe de cheveux en s'inspirant de cette photo de Peter. Je suis loin d'être un sosie, mais je ferai pas de plans serrés. De plus, Mario Bourgault, opticien chez IRIS, à Cowansville, me fournira des lunettes noires semblables à celles que portaient l'avocat. Une fois bien rasé, avec les cheveux encore plus courts (je retournerai voir Nancy quelques jours avant mon départ), je crois que l'illusion sera... correcte!


J'ai cependant encore besoin d'argent pour mener ce projet à terme. Ce sera particulièrement pour acheter des séquences de films de Londres au début des années 1960 dans des banques d'images. Je vous invite donc à soutenir ce projet en cliquant sur «Faire un don» dans la colonne de droite. Tout montant est bienvenu. Les noms de tous les contributeurs seront affichés sur ce blogue, à moins que vous souhaitiez garder l'anonymat. 

Merci à l'avance pour votre générosité. Merci déjà à Gilles SabourinAnne Rouleau, Lise Cameron, Norbert Spehner, Jean Vachon, Isabelle Capmas, Richard Evoy, Katel Le Fustec et quelques personnes qui ont préféré conserver l'anonymat. 
Merci aussi à Pierre Laurendeau, qui fera la musique du clip.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire